Trouvez la meilleure solution pour chaque paramètre d'eau potable 



La turbidité est l'un des paramètres majeurs du traitement de l'eau potable. Surveiller la turbidité à différents points du traitement permet de s'assurer que l'eau est conforme aux réglementations et présente une qualité satisfaisante.

La turbidité représente la clarté relative de la solution. Cette clarté diminue en présence de matières solides telles que l'argile, les algues, les matières organiques ou les micro-organismes. Lorsque la lumière traverse la solution, ces particules diffusent et absorbent les rayons. La turbidité est mesurée par la lumière reflétée par ces particules.

Nos solutions en ligne, en laboratoire et sur le terrain vous apportent de la confiance dans vos mesures.

Gamme de turbidité >10 NTU (bis zu 999 NTU) <10 NTU
Application
Eau Brute
Eau clarifiée
Eau de lavage de filtres
Eau filtrée
Eau filtrée mélangée
Solution

Le pH est le deuxième paramètre qu'il est essentiel de mesurer et de surveiller lors du traitement de l'eau potable. Il influence directement le degré de coagulation et de floculation au moment d'éliminer le carbone organique total de l'eau brute. Le pH affecte également le pouvoir désinfectant du chlore et, par conséquent, il ne doit pas dépasser une plage de valeurs très restreinte (entre 7,0 et 7,8) pendant et après la phase de désinfection. Cette plage optimise l'efficacité du désinfectant (moins efficace pour un pH supérieur à 7,8) tout en minimisant la corrosion des systèmes
causée par un pH faible (< 7,0).

La désinfection à base de chlore est une méthode souvent privilégiée pour détruire les agents pathogènes de l'eau potable. Lorsque le chlore est mélangé à l'eau, il forme de l'acide hypochloreux (HOCl), un désinfectant très puissant. Cet acide se dissout ensuite davantage pour former des ions hydrogène et des ions hypochlorite (H+ et OCl-), dont le pouvoir désinfectant est beaucoup plus restreint. Le pourcentage d'acide hypochloreux est plus élevé dans un environnement acide (pH<7,5) et plus faible dans un environnement basique (pH>7,5). Par conséquent, le même pourcentage de chlore ajouté aura un pouvoir désinfectant différent en fonction du pH de l'eau. Cet équilibre est également influencé par la température.

Ce dosage sensible du chlore dans l'eau peut présenter des défis très variés aux usines de traitement d'eau potable qui veulent s'assurer d'avoir dosé suffisamment de chlore pour garantir la sécurité de l'eau, sans risquer d'en altérer le goût ou de favoriser la réaction du chlore avec les matières organiques naturelles qui mène à la création de sous-produits de désinfection cancérigènes.

Deux méthodes majeures existent pour mesurer la concentration de chlore dans l'eau. Le choix de la méthode qui convient le mieux à votre application repose sur plusieurs facteurs

Technique de mesure du chlore Ampérométrique Colorimétrique
Principal avantage
Idéal pour le contrôle du procédé grâce à une réaction rapide aux concentrations de chlore.
Haute précision sans étalonnage.
Adapté à pH, température et débit stables. Toute application sur échantillon à paramètres variables (pH, température, débit).
Analyseur de chlore et principales caractéristiques Capteur spécifique à HOCl. Pas de système d'évacuation sanitaire requis
9184 sc Mesure ampéromètrique de chlore libre
9184 sc Mesure ampéromètrique de chlore libre
Non affecté par les modifications du procédé et pas d'étalonnage requis. Faibles frais de maintenance grâce à une capacité de fonctionnement de 30 jours sans surveillance
Analyseur de chlore total CL17
Analyseur de chlore total CL17


Matière organique

La matière organique naturelle (notamment les acides humiques, fulviques et tanniques) peut être présente dans les sources d'eau naturelles. L'un des objectifs premiers du traitement de l'eau potable est d'éliminer ces matières organiques dissoutes. Cette opération devient d'autant plus cruciale lorsque le chlore est utilisé comme désinfectant car, en réagissant avec les composants organiques, il donne naissance à des sous-produits de désinfection cancérigènes (THM, AHA, etc.). Les matières organiques dissoutes sont surveillées via une méthode d'absorption UV 254 nm.



Maitrise des boues produites

L'épaississement des boues réduit le volume collecté par le clarificateur, leur déshydratation réduit leur poids par centrifugation ou filtration. Ces deux procédés peuvent être optimisés grâce à des capteurs optiques qui mesurent les matières solides en suspension.

Obtenez plus d'informations.